appel a contribution, colloque john dewey


Les participants, inscrits comme communicant sur le site internet Figures Inspirantes, et souhaitant être actifs au cours du colloque, ont la possibilité de proposer une communication.

On distinguera par ailleurs les communications orales présentées et discutées lors du colloque, de leurs éventuelles traductions écrites. Avec l’autorisation des communicants, toutes les communications, écrites et/ou orales, seront publiées sur un des supports en lien avec le colloque (chaîne youtube, site internet, revues, ouvrages).

Trois modalités de communication sont offertes : posters, communications individuelles et symposiums.

Appel à contribution

Tous les six mois, l’ADISAVED (Association pour la DIffusion des SAVoirs et Education) organise un colloque international sur une personnalité reconnue comme figures inspirantes pour l’éducation.

Chaque édition est ouverte à tous, néanmoins l’inscription en tant que communicant vise un public plus restreint et spécialisé.

Ces colloques francophones s’adressent à toute personne menant un travail de recherche dans le cadre de sa profession ou de son engagement (enseignant-e-s-chercheurs-es, membres de services d’étude, chercheur-e-s, etc.). Ils sont ainsi un lieu d’échange ouvert à toutes les disciplines et à tous les thèmes relatifs à l’éducation ou à la formation. Ils se structurent en un certain nombre de symposiums thématiques, complétés par des ateliers et des groupes de réflexions. Le but est de faire le point sur les travaux les plus récents au sein de la francophonie.

Le congrès est structuré en symposiums thématiques.

La langue de communication est le français.

Les symposiums sont soit proposés par un groupe de chercheur-e-s, soit constitués par les organisateurs/trices à partir de propositions de communication individuelles. La première formule est encouragée. Des symposiums réunissant exclusivement des doctorant-e-s peuvent être organisés.

Chaque communicant-e est invité-e à présenter ses recherches en cours ou terminées, selon l’un des trois modes de contribution proposés : poster, communication individuelle ou symposium.

Poster

Les propositions de poster doivent obligatoirement comporter une dimension de recherche. Les types de recherche acceptés sont notamment les recherches de terrain ou expérimentales, les synthèses de littérature, les analyses de pratiques, les évaluations d’outils.

Il est demandé aux auteur-e-s de respecter les consignes suivantes :

  • Titre du poster.
  • Sous-titre du poster (éventuel).
  • Axe de l’argumentaire dans lequel s’inscrit le poster (à choisir dans un menu déroulant).
  • Résumé de la communication (500 à 600 signes, espaces compris), présentant le cadre de la recherche (objectif, théorie, contextualisation, question de recherche), la méthodologie, les résultats (même partiels) et une conclusion.
  • Trois références bibliographiques au maximum (normes APA) à inclure après le résumé (non comptées comme signes).
  • Mots-clés pour faciliter l’attribution de la proposition à des expert-e-s du champ.

Proposition de communication individuelle

Les propositions de communication doivent obligatoirement comporter une dimension de recherche. Les types de recherche acceptés sont notamment les recherches de terrain ou expérimentales, les synthèses de littérature, les analyses de pratiques, les évaluations d’outils.

Il est demandé aux auteur-e-s de respecter les consignes suivantes :

  • Titre de la communication.
  • Sous-titre de la communication (éventuel).
  • Axe de l’argumentaire dans lequel s’inscrit la communication individuelle (à choisir dans un menu déroulant).
  • Résumé de la communication (1.000 à 1.200 signes, espaces compris), présentant le cadre de la recherche (objectif, théorie, contextualisation, question de recherche), la méthodologie, les résultats (même partiels) et une conclusion.
  • Cinq références bibliographiques au maximum (normes APA) à inclure après le résumé (non comptées comme signes).
  • Mots-clés pour faciliter l’attribution de la proposition à des expert-e-s du champ.

Proposition de symposium

Les propositions de symposium doivent obligatoirement comporter une dimension de recherche. Les types de recherche acceptés sont notamment les recherches de terrain ou expérimentales, les synthèses de littérature, les analyses de pratiques, les évaluations d’outils.

La proposition d’un symposium sera soumise par une personne qui assurera sa coordination et sa modération lors de la tenue du colloque.

Les symposiums comptent 4 à 5 communicants. Pour leur évaluation, la cohérence du programme sera aussi prise en compte. Pas plus de deux communications de chercheur-e-s issus d’un même centre de recherche.

Les symposiums sont évalués globalement. Mais les évaluateurs/trices peuvent ne pas valider certaines communications au sein d’un symposium.

Il est demandé aux coordinateurs et coordinatrices de symposium de respecter les consignes suivantes :

  • Titre du symposium.
  • Sous-titre du symposium (éventuel).
  • Axe de l’argumentaire dans lequel s’inscrit le symposium (à choisir dans un menu déroulant).
  • Présentation du symposium en 1.000 à 1.200 signes. Ce texte comportera une présentation de la problématique, et une justification des liens entre communications.
  • Présentation des communicants du symposium (4 minimum à 5 maximum).
  • Les références bibliographiques (normes APA) des différentes communications liées au symposium (non comptées comme signes).
  • Mots-clés pour faciliter l’attribution de la proposition à des expert-e-s du champ.

Procédure d’évaluation

Toutes les soumissions doivent être faites sur le site. Les formulaires de soumission seront mis à dispositions à cet effet.

Après une inscription en ligne, vous recevrez un identifiant et un mot de passe et pourrez ensuite soumettre votre proposition.

Toutes les propositions soumises seront expertisées par le comité scientifique en coordination avec le comité de pilotage du colloque et le comité d’organisation.

Pour toute autre information, se référer au site du colloque.